Lecteursélectroniques et contenus pédagogiques #smartphone

La bonne nouvelle pour les fournisseurs de contenus pédagogiques, c’est que plus de la moitié d’entre eux l’a fait dans le but de télécharger des solutions éducatives. « Pour les fournisseurs, le marché est encore à exploiter et est prometteur de croissance« , confirme ainsi Elizabeth Riddle. D’autant que, si l’on en croit le rapport, les trois quarts des étudiants expliquent télécharger des livres et autres contenus électroniques, mais les consulter sur leur ordinateur ou leur smartphone plutôt que sur un lecteur. Ils ne sont que 4 % à le faire depuis une tablette du type iPad.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *