Le marché du jeu vidéo sur smartphone dépasse celui des consoles portables aux US

Pour la première fois, le marché du jeu vidéo sur téléphones intelligents a dépassé en valeur celui du jeu sur consoles portables aux États-Unis, si l’on en croit des chiffres publiés le 9 novembre par le cabinet d’études de marché Flurry Analytics.

«Maintenant que l’essentiel des chiffres de 2011 sont connus, il est clair que les applications smartphone, particulièrement, continuent de vampiriser le segment déjà souffreteux des consoles portables (Nintendo DS et Sony PSP)», explique Peter Farago, vice-président du marketing chez Flurry.

Les temps sont durs pour le secteur vidéoludique. Jadis, Nintendo et Sony régnaient sur le jeu portable grâce à leurs machines de poche à 200$. Les joueurs achetaient volontiers leurs jeux à 40$.

Mais l’arrivée des systèmes de distribution numériques a changé la donne: les joueurs occasionnels ont abandonné leurs consoles spécialisées au profit de téléphones intelligents polyvalents.

«À l’avant-garde de ce bouleversement se trouvent les appareils iOS et Android, dont les jeux gratuits ou très peu chers, distribués au sein d’un parc énorme de tablettes et de mobiles connectés, ont déjà confisqué plusieurs milliards de dollars de recettes vidéoludiques», poursuit Peter Farago.

Aux États-Unis, les terminaux iOS et Android représentent 58% des 3,3 milliards de recettes du jeu portable. Il y a deux ans à peine, la Nintendo DS concentrait à elle seule 70% des 2,7 milliards du marché d’alors, iOS et Android ne pesant que moins de 20%.

«Sur le segment portable, la profusion de jeux téléchargeables gratuits ou ne coûtant que 0,99$, disponibles sur des appareils comparables en termes de prix et plus puissants que les consoles de poche traditionelles, séduit davantage de clients», précise Peter Farago.

Cette tendance se trouvera peut-être renforcée par les nouvelles tablettes Android à faible coût de marques réputées, comme le Kindle Fire d’Amazon ou le Nook de Barnes & Noble.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *