iPad : 4 millions de ventes en 2010 et plus de 400 000 en France selon GFK

« les taux [de notoriété] restent très forts sur des strates de la société à priori plus éloignées du produit, comme les séniors ou les foyers ruraux », souligne GFK. Ce qui confirme bien que l’iPad est le premier maillon d’une nouvelle génération d’appareils qui est en rupture brutale avec l’informatique telle qu’on la connaissait jusqu’à présent. Et cela pour le bien et l’intérêt des populations qui se vivaient exclues du numérique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *