Google+LinkedInTwitterFacebook

Rencontre Girl Power 3.0 avec Laurence Parisot à l’Hotel de l’Industrie

Notre club féminin Girl Power3.0 a été fondé en 2007, sept ans déjà ! L’année se termine sous les meilleures hospices, désormais les Girls se retrouvent à l’Hôtel de l’Industrie, siège de la Société de l’encouragement de l’industrie nationale (SEIN), lieu historique situé Place Saint-Germain-des-Près. La SEIN fondée en 1801 est l’ancêtre d’OSEO, de BPI et de l’INPI (voir ici).

Notre dernière soirée de l’année a eu lieu fin octobre avec une invitée spéciale Laurence Parisot. Formidable rencontre avec la vice-présidente de l’IFOP et ancienne patronne des patrons. Sincérité, enthousiasme et dotée d’un grand talent, Laurence a très amicalement dialogué avec les girls dans un échange très ouvert en commençant par un hommage émouvant à Christophe de Margerie disparu le jour même dans un tragique accident.

Un peu plus tard, Michèle Fitoussi nous a également parlé de son passionnant livre « La Nuit de Bombay » qui vient de paraître. L’histoire atypique et touchante de Loumia Hiridjee et les aventures de sa famille de Gujarat, en passant jusqu’à Madagascar et bien sur Paris. Le destin de la fondatrice de princesse tam.tam se brisera en 2008 sous les balles et les bombes des attentats de Bombay alors qu’elle devait accueillir Michèle quelques heures plus tard.

Sous les portraits des grands hommes accrochés aux hauts murs du grand salon, une soixantaine de Girls ont discuté toute la soirée. Un vrai bonheur de réunir toutes ces femmes actives, énergiques et brillantes qui comptent parmi les plus influentes des réseaux en France.

Les rendez-vous des Girls se déroulent toujours dans une ambiance chaleureuse et amicale. Comme l’écrivait Tatiana à la création du club l’ambiance « girl » « est sans faux semblants […] ces femmes féminines, belles et intelligentes » se retrouvent sans « nulle trace de compétition ni de sentiment de supériorité », toutes dotées de la Sprezzatura Attitude (lire son texte ici).

Rencontre GirlPower 3.0 avec Laurence Parisot à l'Hôtel de l'Industrie.

Rencontre GirlPower 3.0 avec Laurence Parisot à l'Hôtel de l'Industrie.

Rencontre GirlPower 3.0 avec Laurence Parisot à l'Hôtel de l'Industrie.

Rencontre GirlPower 3.0 avec Laurence Parisot à l'Hôtel de l'Industrie

Toutes les photos sur Girl Power 3.0

 

Emission « La politique c’est net » sur Public Sénat : culture et numérique avec Google Glass #LPCN

J’ai participé à cette émission en compagnie de Philippe Moreau-Chevrolet, et présenté Culture Glass première application combinant le mobile, les Google Glass et iBeacon (microgéolocalisation indoor). Destiné dans cette première version au monde de la culture et du tourisme, CultureGlass permet au visiteur d’accéder en temps réel à des informations ou des contenus géolocalisés de façon précise dans les murs d’un établissement. Plus largement, nous avons parlé sur le plateau de culture et de numérique.

« La politique c’est net » de Caroline Deschamps.

« Dégonflé ! Sapin de Noël…ou sex toy, l’œuvre gonflable de Mac Carthy érigé Place Vendôme n’est plus. L’artiste agressé, l’oeuvre vandalisée, tout 2 ont été l’objet sur les réseaux sociaux d’une campagne d’une rare violence à quelques jours de l’ouverture de la FIAC, la foire d’art contemporain. L’art contemporain qui est également à l’honneur au sein de la toute nouvelle Fondation Louis Vuitton. Alors que la saison muséale bat son plein avec de grandes expositions, où en est-on des dernières innovations numériques: Appli, réalité augmentée, réseaux sociaux, comment le digital transforme le rapport des musées à leurs publics. »

Lab com women : femmes d’influence

Dans le cadre de la première édition du « Lab com women« , trophées de la communication digitale au féminin,  TF1 avec l’outil de mesure Augure Influencers a répéré en France 600 profils clefs pour définir la liste des 18 nominés qui comptaient pas moins de cinq membres de Girl Power 3.0 (voir infographie ici) : Catherine Barba, Aude Baron, Anne Lataillade, Marie-Laure Vie et moi. Trois critères étaient utilisé : l’exposition (le potentiel d’audience), l’écho (la faculté à créer l’opinion) et la participation (le niveau de participation, interaction avec leur communauté). Selon ce classement, et à ma grande surprise, j’ai la plus haute note : 97 (exposition), 99 (écho) et 95 (participation) — merci aux commentaires qui me l’ont signalé.

Quelques chiffres rappelés par les organisateurs :

Les femmes sont majoritaires sur les réseaux sociaux
64% des utilisateurs sur Twitter sont des femmes
65% d’entre elles les fréquentent et y passent jusqu’à 21h par semaine
Les femmes comptabilisent 99 millions de visites plus que les hommes sur les principaux réseaux sociaux
4/10 des cadres dans le numérique sont des femmes contre 2/10 tous secteurs confondus
6% des dirigeantes des 100 plus grandes entreprises de haute technologie sont des femmes

Naturellement, le message que nous diffusons avec Girl Power 3.0 depuis 2007 consiste très justement à sensibiliser les femmes aux enjeux du numérique. Les femmes sont majoritaires et peuvent compter si elles se saisissent elles aussi de ces outils (voir aussi les infographies et les chiffres clefs de Girl Power 3.0 ici).

 

labcomwomen2014_natachaqs

Le vote a été soumis à un jury d’experts, composé d’hommes et de femmes du monde des Médias et de la Communication. Félicitations à Delphine Delmotte qui a été lauréat dans « ma » catégorie.

Interventions : à l’université d’été du Medef à Dijon et à celle de Strasbourg

Dijon-Panel

DIjon-NQS

A la rentrée, j’ai participé à deux universités d’été du Medef en région. La première en Côte d’Or à Dijon sur le thème du Rebond, j’ai participé à la planière « Solutions de terrain et terrain de solutions » avec Geoffroy Roux de Bézieux, Vice-président délégué du MEDEF, Michaël Goldman, co-créateur de MyMajorCompany, entrepreneur, Nicolas Rossignol, journaliste, fondateur de l’association « Tout le monde chante contre le cancer » et Philippe Rambaud, fondateur de 60 000 rebonds. Expérience stimulante d’intervenir auprès d’une salle de 600 entrepreneurs et patrons. Le deuxième rendez-vous avait lieu à Strasbourg pour intervenir dans le cadre de l’Université d’été du Medef Alsace, en compagnie par exemple de Philippe Fournier, chef d’orchestre.

Ces deux événements réunissait une pléiade d’intervenants prestigieux et étaient très bien organisés par Strategic Event. Les parcours de nombreux d’intervenants  atypiques étaient passionnants. Chacun cherchant à donner un sens à sa vie à travers son engagement qu’il soit entrepreneurial ou non.  J’ai bien sur fait des démos de Culture Glass avec les Google Glass et iBeacons sur scène avec beaucoup de succès. Au lancement de l’application Culture Clic, Laurence Parisot m’avait également conviée à intervenir aux universités d’été du Medef à HEC, j’avais apprécié ce coup de pouce pour notre projet tout juste naissant. Il y a clairement une vive curiosité dans les régions pour le numérique, c’est intéressant d’aller les uns vers les autres pour échanger sur ces enjeux.

 

Portrait dans Le Point, Natacha Quester-Séméon

Portrait_natachaqs_LEPOINT

Portrait dans le magazine Le Point et portrait vidéo pour sa version numérique.

France 24 : Filles à forte – Girl Power 3.0 #tech24

Emission Tech 24 de la chaîne internationale France 24.
Marjorie Paillon et Guillaume Grallet décryptent les dernières tendances et l’impact de la planète hi-tech.

Entrepreneuses, ingénieures, développeuses et même codeuses. Et si le numérique s’écrivait au féminin pluriel ? Tech24 tente de briser le cyber plafond de verre cette semaine. Reportage sur les associations professionnelles qui aident les femmes à exprimer la part de numérique qui sommeillent en elles. Natacha Quester-Séméon, co-fondatrice du mouvement Girl Power 3.0 est également notre invitée.

J’ai mentionné deux membres de Girl Power 3.0 : Moïra Marguin de l’école des Gobelins et Sophie Viger de la WebAcadémie.

Lire aussi l’article dans Le Point : Femmes high-tech, destins exceptionnels

Personal Democracy Forum France : Les femmes dans le numérique, qu’est-ce qu’on attend ? par Natacha Quester-Séméon @GirlPower3 #PDFFrance