Facebook, l’évolution humaine et le nombre de Dunbar (video)

« Le nombre de Dunbar est le nombre d’amis avec lesquels une personne peut entretenir une relation stable à un moment donné de sa vie. Cette limite est inhérente à la taille de notre néocortex. Elle est estimée par Robin Dunbar à 148 personnes1, et une valeur admise en pratique est de 150 personnes » source ici.

« Réalisée le mois dernier par Jean-Jacques Parys, du collectif créatif Vimeo, cette vidéo s’intéresse à l’impact de Facebook sur nos vies. L’auteur étudie les principaux chiffres d’utilisation du réseau social au travers du prisme des recherches de l’anthropologiste Robin Dunbar, qui a étudié la relation entre la taille des groupes sociaux et celle des cerveaux des primates.

Il constate que, depuis l’époque du chasseur-cueilleur de la préhistoire, la taille du groupe social dans lequel évolue l’homme n’a pas bougé : elle se limite à 150 personnes environ. Et il en est de même sur Facebook. Même si un membre du réseau peut, potentiellement, se connecter à 500.000 personnes, il reste –évidemment à quelques nombreuses exceptions près- dans un groupe limité. Et cela n’est pas près d’évoluer… à moins bien sûr que son cerveau ne se mette à grossir. Le réseau social sera-t-il la prochaine étape de l’évolution humaine ? » Lire la suite ici.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *